16 Kyahk - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

16 Kyahk

1. Décès du juste Gédéon, l’un des juges des fils d’Israël.
2. Martyre des saints Harouadj, Ananie et Khouzy.
3. Consécration de l’église de saint Jacques le persan.

  1. Nous commémorons en ce jour le décès en l’an 1349 avant Jésus Christ du juste Gédéon (جدعون), l’un des juges d’Israël. Ce saint était issu de la tribu de Manassé (سبط منسى) et son père se nommait Yoash (يوآش). L’ange du Seigneur lui apparut et lui dit : « Le Seigneur est avec toi vaillant guerrier (جبار البأس) ! » Gédéon lui répondit : « Je t'en prie mon Seigneur! Si le Seigneur est avec nous, d'où vient tout ce qui nous arrive ? Où sont tous ces prodiges que nous racontent nos pères quand ils disent : ‘le Seigneur ne nous a-t-il pas fait monter d'Égypte ?’ Et maintenant le Seigneur nous a abandonnés, il nous a livrés au pouvoir de Madiân. » Alors le Seigneur se tourna vers lui et lui dit : « Va avec la force qui t'anime et tu sauveras Israël de la main de Madiân. N'est-ce pas moi qui t'envoie ? » « Pardon, mon Seigneur ! lui répondit Gédéon, comment sauverais-je Israël ? Mon clan est le plus pauvre en Manassé et moi, je suis le dernier dans la maison de mon père. » Le Seigneur lui répondit : « Je serai avec toi et tu battras Madiân comme si c'était un seul homme. » Gédéon lui dit : « Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe que c'est toi qui me parles. Ne t'éloigne pas d'ici, je te prie, jusqu'à ce que je revienne vers toi. Je t'apporterai mon offrande et je la déposerai devant toi. » Et il répondit : « Je resterai jusqu'à ton retour. » Gédéon s’en alla, il prépara son offrande puis revint et elle fut acceptée par Dieu.
    Ensuite, le Seigneur lui demanda de détruire l’autel des idoles, de construire à sa place un autre pour Dieu et d’immoler un sacrifice avec le bois des idoles. Gédéon fit comme le lui avait ordonné le Seigneur.
    Lorsque Dieu ordonna à Gédéon de combattre Madiân, celui-ci lui demanda un miracle pour l’encourager. Il étala une toison de laine et demanda qu’il y ait de le rosée sur la laine et que le sol reste sec, et il en fut ainsi. Le lendemain il inversa sa demande en disant : « Ne t'irrite pas contre moi si je parle encore une fois. Permets que je fasse une dernière fois l'épreuve de la toison : qu'il n'y ait de sec que la seule toison et qu'il y ait de la rosée sur tout le sol ! » Et Dieu fit ainsi en cette nuit-là. La toison seule resta sèche et il y eut de la rosée sur tout le sol.
    Alors Gédéon trouva le courage nécessaire, il se leva de bon matin avec tout le peuple qui était avec lui et ils partirent à la rencontre de Madiân. Le Seigneur dit à Gédéon : « Le peuple qui est avec toi est trop nombreux pour que je livre Madiân entre ses mains; Israël pourrait en tirer gloire à mes dépens, et dire : ‘C'est ma propre main qui m'a délivré !’Et maintenant, proclame donc ceci aux oreilles du peuple : ‘Que celui qui a peur et qui tremble, s'en retourne et qu'il observe du mont Gelboé’. Vingt-deux mille hommes parmi le peuple s'en retournèrent et il en resta dix mille. Le Seigneur dit à Gédéon : « Ce peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre au bord de l'eau et là, pour toi, je les éprouverai. Celui dont je te dirai : ‘Qu'il aille avec toi’, celui-là ira avec toi. Et tout homme dont je te dirai : ‘Qu'il n'aille pas avec toi’, celui-là n'ira pas. » Gédéon fit alors descendre le peuple au bord de l'eau et le Seigneur lui dit : « Tous ceux qui laperont l'eau avec la langue comme lape le chien, tu les mettras d'un côté. Et tous ceux qui s'agenouilleront pour boire, tu les mettras de l'autre. » Le nombre de ceux qui lapèrent l'eau avec leurs mains à leur bouche fut de trois cents. Tout le reste du peuple s'était agenouillé pour boire. Alors le Seigneur dit à Gédéon : « C'est avec les trois cents hommes qui ont lapé l'eau que je vous sauverai et que je livrerai Madiân entre tes mains. » Et c’est avec ce petit nombre que Gédéon vaincut Madiân et ils s’emparèrent d’un butin qu’ils mirent à sa disposition. Et Dieu était avec lui dans toutes ses affaires.
    « Gédéon, fils de Yoash, mourut après une heureuse vieillesse et on l’ensevelit dans le tombeau de Yoash, son père, à Ophra d’Abiézer. »

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui le martyre de saint Harouadj (هرواج), de saint Ananie (حنانيا) et celui de saint Khouzy (خوزى) du Fayoum (فيوم).

    Que leurs prières soient avec nous. Amen !

  3. Nous commémorons aussi la consécration de l’église de saint Jacques le persan appelé l’intercis (يعقوب الفارسي الشهير بالمقطع).

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !