Jeûne des Apôtres - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

Jeûne des Apôtres

Le jeûne des apôtres est l'un des jeûnes les plus anciens de l'Église, et était précédemment connu sous le jeûne de la Pentecôte ou le jeûne des disciples.

Toutefois, pendant le Concile œcuménique de Nicée en 325 après J-C, son nom a été changé en jeûne des apôtres, qui est utilisé jusqu'à aujourd'hui. Dans la Didascalie (recueillie dans le IIIe siècle), il est écrit: Après avoir terminé la fête de la Pentecôte, fêtez aussi pendant une autre semaine ... puis jeûnons après le repos.

Toutefois, dans le livre Le Canon des Apôtres, qui fut l'un des livres de Clément de Rome (recueillis dans le IVe siècle), il est indiqué: Ils ont commencé à parler des nouvelles langues des Nations où ils prêchaient, et Il leur a dit ce qui doit être fait par les fidèles en ce qui concerne la prière, le culte et les lois, et ils ont remercié Dieu pour cette connaissance qu'ils ont reçu. Ils ont jeûné pendant quarante jours, en remerciant Dieu, puis Pierre lava les pieds des disciples, ... puis ils sont repartis vers toutes les nations appeler les gens à la foi.

Comme pour le livre La lampe qui éclaire le service, écrit au quatorzième siècle par Shams Al-Riasa Ibn Al-Cheikh Al-Akmal Al-Asiad, qui est aussi connu comme le Père des Bénédictions, Ibn Kabar, le prêtre d'une église dénommée l'Eglise suspendu, a écrit: Le jeûne des saints Pères, les disciples, qui est également appelé jeûne de la Pentecôte, commence le lundi après les cinquante jours de la Résurrection, et il se termine le quatre Abib, la veille de la commémoration du martyre des apôtres Pierre et Paul. Actuellement, c'est l'opinion acceptée par l'Eglise orthodoxe copte, ainsi que les syriens et les grecs orthodoxes.

A partir de ces sources, nous constatons que les apôtres ont jeûné, après la descente de l'Esprit Saint sur eux, soit entre l'Ascension du Christ et la fête de la Pentecôte. Le but du jeûne est différent : le jeûne après l'Ascension fut parce que les apôtres étaient en attente des dons de l'Esprit Saint, qui leur avait été promis par le Seigneur de gloire.

Ce type de jeûne est aussi la raison pour laquelle nous jeûnons avant la communion et le baptême, ou le jeûne d'un évêque, avant son ordination, il nous prépare à recevoir les dons de l'Esprit Saint. Quant au jeûne des apôtres après la Pentecôte, il a été un moyen rapide d'action de grâces à Dieu pour les dons de l'Esprit Saint qu'ils ont reçu, et qu'elle visait un objectif de les préparer à un autre service, qui était de prêcher au monde. Ainsi, le service et la prédication est une pierre angulaire de ce jeûne. En outre, le travail de l'Esprit Saint est clairement visible dans l'Eglise.

L'Eglise jeûne durant la semaine qui suit la fête de la Pentecôte, mais cela ne contredit pas les règles de la fête, parce que, comme saint Basile et Saint Jean Chrysostome ont dit, la fête n'est pas de rompre un jeûne. La même chose s'applique à la fête de l'Annonciation, là où nous ne contrevenons pas à notre jeûne pour le Carême.

La fête de la Transfiguration, qui se produit généralement pendant le jeûne de la Vierge, est une autre occasion où nous ne brisons pas le jeûne. Nous jeûnons pendant les Fêtes seigneuriales (la fête de la Circoncision, la fête de l'entrée du Christ au Temple, la Fête de l'entrée du Christ en Egypte, la fête des noces de Cana en Galilée, et le Jeudi Saint) si elles tombent un mercredi ou vendredi. Nous jeûnons, lors de certaines fêtes de la Vierge Marie et des fêtes des martyrs et des saints. Par conséquent, la rupture du jeûne ne suit pas la célébration de la Pentecôte, mais nous célébrons avec le jeûne, la prière et l’action de grâces.

Par conséquent, nous pouvons conclure que les apôtres ont jeûné pendant dix jours après l'Ascension du Christ, pour se préparer à recevoir les dons de l'Esprit Saint. Cela est conforme à la promesse de Dieu disant: Les jours viendront où l'époux sera enlevé, et alors ils jeûneront (Mat. 9:15). Le jour de la Pentecôte, l'Esprit Saint descendit avec ses dons sur les disciples, afin qu'ils jeûnaient avec actions de grâces à Dieu et à se préparer à des services et à la prédication.

De cette manière, les disciples ont fait exactement comme leur Seigneur, qui a jeûné pendant quarante jours après que l'Esprit Saint descendit sur lui. Cela se manifeste également dans les Actes des Apôtres: Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir. Barnabas et Saul, envoyés par le Saint-Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre. Arrivés à Salamine, ils annoncèrent la parole de Dieu (Actes 13:2-5).

Par conséquent, le jeûne de nos pères les apôtres, a une place importante dans notre église, car elle est liée à l'œuvre de l'Esprit Saint dans les croyants.

© http://www.copticchurch.ch