Fête de la Vierge Marie - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

Fête de la Vierge Marie

L’Eglise à différentes fêtes qui sont dédié à la Vierge comme l’annonciation de sa naissance le 7 Misra, son anniversaire célébré par l’Eglise le 1er Bachams,

la fête de son entrée au temple (le 3 Kiahk) pour être consacrée au service de Dieu, celle de sa venue en Egypte avec Le Christ et Saint Joseph (le 24 Bachans), celle de sa mort (le 21 Touba), la fête mensuelle de la Sainte Vierge, célébrée le 21 de chaque mois copte, en mémoire de sa mort le 21 Touba, celle où l’on célèbre le miracle de la fonte du fer produit par son intercession, le 21 Baouna, en mémoire de la libération de l’Apôtre Saint Matthias et ses compagnons, lorsque les chaînes de fer avec lesquelles ils étaient attachés et fondu.

Et entre autre celle du 16 Misra qui coïncide avec le 22 août où nous fêtons l'assomption du corps de la toute pure, la mère de Dieu, la Vierge Marie.

Ainsi, tandis qu'elle priait au saint sépulcre, l'Esprit Saint lui apprit qu'elle quittera rapidement ce monde. Le moment venu, les apôtres et les vierges du mont des oliviers arrivèrent. Alors que notre dame était étendue sur son lit, notre Seigneur vint, entouré d'un grand nombre d'anges. Il l'a consola et lui apprit quel grand bonheur lui était préparé. La vierge en fût heureuse et, ayant tendu le bras, elle bénit les apôtres et les vierges présentes. Puis elle rendit l'âme entre les mains de son fils et son Dieu, Jésus Christ qui l'éleva aux cieux.

Les apôtres embaumèrent son corps et l’emmenèrent pour Gethsémani. En chemin, des juifs voulurent s'interposer et empêcher son enterrement. L'un d'entre eux attrapa le cercueil, alors ses mains se séparèrent de son corps et y restèrent attachées. Lorsqu'il crut et regretta son geste, ses mains reprirent leur place sur son corps par les prières des saints apôtres.

Or Thomas l'apôtre n'était pas présent avec eux au moment du décès de notre dame. Il arriva au moment où elle fût enterrée et eut la vision du corps pur qui s'élevait vers le ciel soutenu par les anges. L'un d'entre eux lui dit : « Dépêche toi et embrasse le corps de la toute pure, sainte Marie ». Il fit ce qui lui était demandé.

Ayant rejoint les autres apôtres, ils lui apprirent le décès de notre dame. Il leur répondit : « Je ne croirai cela que lorsque je verrai son corps. Vous savez que j'ai douté de la résurrection du Christ. » Alors, ils allèrent avec lui au tombeau et l'ayant ouvert ils n’y trouvèrent pas le corps. Ils étaient tous étonnés. Alors Thomas leur raconta comment il avait vu le corps emporté par les anges vers le ciel.

L’Esprit Saint leur expliqua que le Seigneur n'a pas voulu que le corps demeure sur terre.

Le Seigneur leur avait promis qu'ils la reverraient avec son corps. Ils attendirent l'accomplissement de cette promesse jusqu'au 16 Misra où ils la virent assise à la droite de son fils et son Dieu et entourée du chœur des anges. Ainsi s'accomplit la prophétie de David qui dit : « La reine s'est tenue à la droite du Roi ». La vierge Marie mourut à l'âge de 60 ans. Elle passa 12 au temple, 30 ans dans la maison de Joseph et 14 ans chez saint Jean l'évangéliste selon la recommandation que lui avait faite le Seigneur « Voici ton fils. » Il avait dit à saint Jean : « Voici ta mère ».

O Vierge pure, la Reine, la Mère de Dieu, comme tu as intercédé auprès de notre Seigneur Jésus, lors des noces de Cana, intercède pour nous auprès de ton Fils. O mère de Dieu, apprend nous d’être a être endurant face aux difficultés comme tu as enduré la crucifixion de notre Seigneur Jésus ; d’être humble face aux décisions du Seigneur. Apprend nous, la patience, la prière et la méditation. Amen !