8 Hâtour - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

8 Hâtour

Commémoration des quatre vivants incorporels

Nous commémorons aujourd'hui les quatre vivants incorporels (ألاربعة الحيوانات غير المتجسدين) qui portent le trône de Dieu comme en a témoigné saint Jean l'évangéliste dans l'apocalypse : Aussitôt je fus saisi par l'Esprit. Un trône était dressé dans le ciel, et sur le Trône siégeait quelqu'un. Celui qui siège ainsi a l'aspect du jaspe ou de la cornaline ; et tout autour du Trône, il y a un halo de lumière, avec des reflets d'émeraude. … En face du Trône et autour de lui, quatre Vivants, ayant des yeux innombrables en avant et en arrière. Le premier Vivant ressemble à un lion, le deuxième à un jeune taureau, la figure du troisième est comme celle d'un homme, le quatrième ressemble à un aigle en plein vol. Les quatre Vivants ont chacun six ailes, avec des yeux innombrables au-dehors et au-dedans. Et ils ne cessent pas de proclamer jour et nuit : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, le Dieu tout-puissant, celui qui était, qui est et qui vient. »
Le prophète Isaïe a écrit : je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler. Ils se criaient l'un à l'autre : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l'univers. Toute la terre est remplie de sa gloire. »
Le prophète Ezéchiel a écrit : Je regardais, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l'airain poli, sortant du milieu du feu. Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l'aspect avait une ressemblance humaine. Chacun d'eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes. Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d'un veau, ils étincelaient comme de l'airain poli. …
L’évangéliste saint Jean a écrit aussi dans l’apocalypse : Après cela, j'ai entendu dans le ciel comme une voix puissante, celle d'une foule immense qui proclamait : « Alléluia ! C'est à notre Dieu qu'appartiennent le salut, la gloire et la puissance, … et les quatre Vivants tombèrent à genoux et adorèrent le Dieu qui siège sur le trône, en disant : « Amen ! Alléluia ! » … Le Seigneur notre Dieu a pris possession de sa royauté, lui, le Tout-Puissant. Soyons dans la joie, exultons, rendons-lui gloire.
Le seigneur les garda proche de Lui afin qu’ils intercèdent pour toute la création. Ainsi le vivant ayant la figure d’un homme intercède pour les être humains, celui qui ressemble à un lion intercède pour les animaux sauvages, celui qui ressemble à un jeune taureau intercède pour les animaux domestiques et celui qui ressemble à l’aigle intercède pour les oiseaux.
Les pères de l’Eglise ont institué une journée pour leur commémoration. Ils construisirent des églises à leur nom.

Que leurs intercessions soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !