8 Baramhât - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

8 Baramhât

1. Martyre de saint Matthias, l’apôtre.

2. Décès de saint Julien, le 11ème pape d’Alexandrie.

3. Martyre de saint Arien, le gouverneur d’Antinoë.

 

1. Nous commémorons aujourd’hui le martyre de saint Matthias, l’apôtre (متياس الرسول) en 68 après Jésus Christ. Ce saint naquit en Galilée et fut choisi pour remplacer Judas Iscariote au cours d’une assemblée qui s’est tenue dans la chambre haute (علية صهيون) où il se trouvait en compagnie des apôtres. En ce jour Pierre se leva au milieu de l'assemblée et dit : « Frères, il fallait que l’Écriture, ... au livre des Psaumes, s’accomplisse. Que son domaine devienne un désert, et que personne n’y habite, et encore : Qu’un autre prenne sa charge. Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous, depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean, jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous. Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de sa résurrection. » On en présenta deux : Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus, et Matthias. Ensuite, on fit cette prière : « Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs, désigne lequel des deux tu as choisi pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique, la place que Judas a désertée en allant à la place qui est désormais la sienne. » On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

Après cela, Matthias fut rempli de l’Esprit Saint qui se répandit sur les apôtres le jour de la Pentecôte. Il proclama la Bonne Nouvelle en Judée, en Samarie et en Cappadoce et, il est dit, qu’il parvint dans une ville de cannibales.

Puis il arriva à Bartas (برطس) pour proclamer l’Evangile. Les habitants de cette ville l’arrêtèrent et le mirent en prison. Saint Matthias fit une prière en demandant l’intercession de la sainte Vierge Marie. Celle-ci vint sur une nuée pour lui porter secours. Dès son arrivée, le fer se liquéfia et elle libéra saint Matthias et tous ceux qui, avec lui, avaient été emprisonnés à cause de leur Foi puis elle fit une prière et le fer retourna à sa vraie nature. Constatant ce qui s’était passé, le gouverneur de la ville demanda à la voir. Elle se rendit en compagnie de l’apôtre auprès de lui et guérit son fils qui avait été atteint de folie puis repartit sur son nuage. Quant à saint Matthias, il demeura dans la ville et baptisa les habitants de la ville, et leur prêcha l’Evangile. Il ordonna des prêtres puis les quitta.

Saint Matthias se rendit ensuite à Damas où il proclama le Nom du Christ. Les habitants de la ville se mirent en colère et voulurent le brûler sur un lit en métal mais le feu ne lui fit aucun mal. Au contraire, son visage fut resplendissant comme le soleil. Ses tortionnaires furent surpris et crurent tous en Jésus Christ. L’apôtre les baptisa puis leur ordonna des prêtres et demeura avec eux quelque temps en les confirmant dans la Foi puis retourna à Jérusalem. Les juifs le lapidèrent et il finit par obtenir la couronne du martyre.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous. Amen !


2. En ce jour de l’an 188 après Jésus Christ eut lieu décès le 3 Mars 188 après Jésus Christ du pape saint Julien (يوليانوس) le 11ème patriarche de la prédication de saint Marc. Ce père avait étudié à la faculté de théologie fondée par saint Marc où il fut le disciple de Pantène (بنتينوس) et il excella dans ses études sur le plan spirituel et scientifique. Il fut ordonné prêtre à Alexandrie. A cause de sa science, il fut consacré patriarche le 9 Parmahat de l’an 178 après Jésus Christ. Avant son décès, l’ange du Seigneur l’informa que le vigneron qui lui rendra visite avec une grappe de raisin lui succèdera. Un jour un vigneron nommé Démétrios (ديمتريوس) qui entretenait sa vigne trouva une grappe de raisin qui avait poussé hors saison. Il décida de l’offrir au patriarche.

Tandis que le pape était réuni avec des notables en leur expliquant le songe qu’il avait eu, Démétrios entra avec sa grappe de raisin et la lui offrit. Le pape en fut réjoui et ceux qui avaient été présents exécutèrent ses instructions après son décès en choisissant Démétrios pour lui succéder.

Le pape Julien demeura sur le siège de saint Marc dix ans pendant lesquels il prit soin de ses fidèles. A cause des païens il ne pouvait quitter Alexandrie que secrètement pour visiter ses fidèles en tout lieu et ordonner des prêtres. Après avoir accompli son bon combat, il décéda en paix.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous. Amen !


3. En ce jour de l’an 21 des martyrs (305 après Jésus Christ) eut lieu le martyre de saint Arien (أريانوس), le gouverneur d’Antinoë (أنصنا). Ce gouverneur était dur et injuste envers ses sujets et il persécuta le christianisme en tuant de nombreux chrétiens. Lorsque ce gouverneur donna l’ordre de transpercer saint Apollonius (ابلانيوس) avec les flèches, l’une d’entre elles rebondit et lui creva l’œil. Un fidèle lui dit alors : « si tu prends de son sang et que tu en mets sur ton œil tu retrouveras la vue. » Il fit ce qui lui était suggéré puis, recouvrant immédiatement la vue, il crut en Jésus Christ et regretta amèrement tout ce qu’il avait fait subir aux saints. Puis, il fit détruire les idoles et ne tortura plus jamais les chrétiens.

Quand Dioclétien apprit cela, il le convoqua et lui demanda pourquoi il s’était détourné de l’adoration des idoles. Arien lui raconta les miracles que Dieu faisait par l’intermédiaire des saints. Il lui expliqua comment, chaque fois qu’il torturait les chrétiens, ceux-ci revenaient sains et sauf. Ces affirmations mirent l’empereur en colère et, en conséquence, il ordonna qu’Arien soit torturé et enterré dans une fosse jusqu’à la mort. Mais le Seigneur délivra celui- ci de la fosse. En conséquence il le fit jeter dans la mer et il finit par rendre l’âme et obtint la couronne du martyre.

Cependant il avait préalablement indiqué à ses proches que le Seigneur l’avait informé dans une vision qu’Il prendra soin de sa dépouille qui sera rapatriée. Il leur dit qu’ils le trouveront sur le rivage d’Alexandrie. Le Seigneur ordonna à un dauphin de le transporter à Alexandrie où il fut retrouvé par ses serviteurs. Ceux-ci le ramenèrent à Antinoë où il fut enterré auprès des corps des saints Philémon et Apollonius. Ainsi, Arien acheva son combat terrestre et obtint la couronne céleste.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous et gloire soit à notre Seigneur, éternellement. Amen !