5 Kyahk - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

5 Kyahk

1. Décès du saint prophète Nahoum.
2. Martyre de saint Victor.
3. Martyre de saint Isidore.

  1. Nous commémorons aujourd'hui le prophète Nahoum (ناحوم) le juste, l'un des douze petits prophètes. Il est né dans le village d'Elqosh (القوش) en Galilée et il est issu de la tribu de Simon. Il est le seizième prophète après Moïse et il a proclamé sa prophétie à l'époque d'Amasias fils de Joas (أموصيا بن يوناداع المدعو يؤاش) et d'Osias (عوزيا) son fils.
    Ce prophète reprocha aux fils d'Israël l'adoration des idoles. Il leur montra que Dieu, qui est lent à la colère, est aussi un Dieu jaloux qui se venge de ses adversaires . Il a annoncé la proclamation de l'Evangile ainsi que les apôtres qui vont le proclamer en disant : « Voici sur les montagnes les pas du messager ; il annonce : "la paix" ».
    Il annonça aussi la ruine qui surviendra à Ninive. Dieu fit survenir un tremblement de terre et un incendie qui brula ce peuple qui s'était détourné du chemin de la justice pour faire le mal. Mais ceux qui avaient une conduite droite ne furent pas touchés. Après avoir agit selon la volonté de Dieu, ce prophète décéda en paix.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. En ce jour mourut martyr saint Victor (بقطر). Ce saint naquit dans la région d'Assiout en haute Egypte et fut engagé soldat à Chaw (شو). Lorsque Dioclétien décréta qu'il fallait adorer les idoles, ce saint refusa de le faire. Le gouverneur de Chaw voulut l'amadouer sans y parvenir. Ces parents lui rendirent visite en prison et l'encouragèrent à résister. Comme il ne parvenait pas à le détourner de sa Foi, le gouverneur de Chaw finit par l'envoyer au gouverneur d'Assiout en lui expliquant ce qui était arrivé.
    Lorsqu'il en prit connaissance, le gouverneur d'Assiout lui demanda pourquoi il avait désobéi à celui de Chaw et lui promit d'intervenir auprès de l'empereur pour qu'il soit nommé à la tête d'une ville s'il adorait les idoles. Mais saint Victor rejeta toutes ses propositions en disant : « Les royaumes de la terre, l'or et les vêtements disparaitront. La beauté du corps finira par flétrir et pourrir puis disparaitra dans les tombeaux, pour cela je ne quitterai jamais mon maître Jésus Christ, créateur du ciel et de la terre et bienfaiteur de tout les êtres vivants pour adorer des idoles de pierre. »
    Le gouverneur fut pris par une grande colère et ordonna qu'il soit trainé derrière des chevaux pour monter vers le village d’Ebésidia (ابيسيديا) et lui proposa à nouveau d'adorer les idoles sans résultat. Alors, il ordonna qu'il soit jeté dans la fournaise du bain de la ville de Mocha (موشا) à l'est d'Ebésidia. A leur arrivée, il demanda aux soldats de lui accorder quelque temps pour prier. Dès qu'il eut étendu les mains vers le ciel, l'ange du Seigneur lui apparut et lui montra toutes les bonnes choses qui se trouvent dans le royaume des cieux. Alors saint Victor se tourna vers les soldats et leur dit : « faites ce qu'il vous a été ordonné de faire ». Alors ils le prirent, le ligotèrent et le jetèrent dans la fournaise où il obtint la couronne du martyre.
    Des fidèles de cette ville recueillirent son corps et le gardèrent jusqu'à la fin du règne de Dioclétien. Lorsqu'ils le révélèrent, ils témoignèrent qu'ils avaient trouvé un corps intact sans qu'aucune partie n'ait été brulée. Ils construisirent une église à son honneur qui perdure jusqu'à nos jours à Mocha dans le gouvernorat d'Assiout. De nombreux miracles apparurent par l'intermédiaire du corps de ce saint dans le passé comme de nos jours.

    Que ses prières soient avec nous tous. Amen !

  3. Nous commémorons aussi le martyre de saint Isidore.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen