30 Hâtour - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

30 Hâtour

1. Décès de saint Acace, patriarche de Constantinople.
2. Martyre de saint Macaire.
3. Consécration de l’église de saint Côme et saint Damien, de leurs frères et de leur mère.

  1. Nous commémorons en ce jour le décès de saint Acace (أكاكيوس) qui fut patriarche de Constantinople. C’était un savant connaissant à fond les saintes Ecritures et versé dans l’explication de ce qui pourrait être compliqué. En conséquence, il fut ordonné prêtre.
    Quand le concile de Chalcédoine fut convoqué, ce saint refusa d’y participer. Lorsqu’on lui demanda d’y assister à cause de sa science, il prétexta une maladie. Il fut très affecté par ce qui est arrivé à saint Dioscore (ديسقورس) et il le fit savoir à ses amis ainsi qu’aux ministres et aux gouvernants dont il connaissait la droiture de la Foi et la loyauté. Il rendait grâce à Dieu de ne pas avoir participé aux travaux de ce concile.
    Après le décès d’Anatole (أناطوليوس) le patriarche de Constantinople, ce père fut choisi par les notables et les ministres fidèles qui connaissaient la droiture de sa Foi pour lui succéder. Il voulut mettre fin aux discordes et aux haines qui étaient apparues dans l’Eglise. Mais il trouva que le mal spirituel était profond et que sa guérison serait chose très difficile, alors, il résolut de s’occuper d’abord du Salut de son âme. Il écrivit une lettre au pape Pierre III d’Alexandrie , confessant la justesse de la Foi héritée des saints pères Cyrille (كيرلس) et Dioscore. Cette lettre fut suivie de plusieurs autres dans lesquelles il lui demandait de l’accepter en communion avec lui et le pape Pierre répondait à chacune de ces lettres puis il écrivit une encyclique que trois évêques lui apportèrent. Ceux-ci se déguisèrent et entrèrent à Constantinople. Saint Acace les reçut avec honneur et ils lui remirent la missive. Le patriarche la lut à ses familiers parmi les notables de la ville dont la Foi était droite. Ceux-ci approuvèrent le contenu de cette lettre et confessèrent la Foi orthodoxe. Après cela il écrivit une réponse dans laquelle il admettait les enseignements des papes Dioscore, Timothée (تيموثاؤس) et Pierre et confessait la justesse de leur Foi.
    Puis ils se rendirent ensemble dans un monastère où ils concélébrèrent la divine liturgie et communièrent au saint Sacrement. Ensuite il leur remit la lettre qu’il avait écrite, ils se bénirent les uns les autres et les évêques revinrent auprès du pape Pierre et lui remirent la missive. Ils lui apprirent qu’ils avaient célébré la divine Liturgie avec le patriarche. Il accepta la lettre et donna des instructions pour que saint Acace soit cité dans les prières et la liturgie. Les évêques byzantins (الروم) apprirent ce qui était arrivé, alors, ils exilèrent Acace hors de Constantinople et il demeura en exil jusqu’à ce qu’il décéde en paix en étant demeuré ferme dans la Foi orthodoxe.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi saint Macaire (مقاريوس) le martyr.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  3. Nous commémorons aussi aujourd’hui la consécration de l’église de saint Côme (قزمان), de saint Damien (دميان), de leurs frères Antime (انثيموس), Léonce (لاونديوس) et Euprépius (ابرابيوس) ainsi que de leur mère Théodote (ثاؤذوتي).

    Que leurs prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !