30 Amshir - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

30 Amshir

1. Découverte de la tête de saint Jean le baptiste.
2. Décès d’abba Cyrile (Kyrillos) VI, le 116ème pape d’Alexandrie.

  1. Nous commémorons aujourd’hui découverte de la tête de saint Jean le baptiste (يوحنا المعمدان).
    En effet, Hérode (هيرودس) avait donné l’ordre de décapiter saint Jean et de lui rapporter la tête sur un plat. Ensuite il l’avait offerte à la fille d'Hérodiade (هيروديا) qui le lui avait demandé . On dit qu’a la fin du banquet Hérode regretta ce qu’il avait fait et garda la tête dans son palais. Le roi arabe Aritas (أريتاس) qui était le beau-père d’Hérode était furieux du fait que celui-ci avait répudié sa fille pour prendre la femme de son frère alors qu’il était encore en vie. Il mena alors une guerre contre Hérode pour venger sa fille. Il fut le vainqueur, dispersa l’armée d’Hérode et pilla les villes de Galilée.
    L’empereur Tibère (طيباريوس قيصر) apprit que ces guerres avaient été provoquées à cause de l’assassinat de Jean qui était considéré par son peuple comme étant un grand prophète et par la répudiation de la fille d’Aritas. Il convoqua alors à Rome Hérode et Hérodiade. Hérode cacha la tête de Jean dans sa demeure et partit. A son arrivée, Tibère le bannit, le dépouilla de toute sa fortune et l’exila en Andalousie où il mourut. Sa maison fut laissée à l’abandon et cela servit d’exemple aux autres.
    Plusieurs années plus tard, deux fidèles de la ville de Homs (حمص) voulurent passer le carême à Jérusalem. Comme la nuit tombait alors qu’ils étaient à proximité de la maison d’Hérode, ils y dormirent. L’un d’entre eux vit en songe saint Jean qui se fit connaître à lui puis l’informa de l’endroit où se trouvait sa tête et lui demanda de l’emporter chez lui. A son réveil, il raconta cela à son ami puis ils allèrent creuser à l’endroit indiqué. Ils trouvèrent un pot de terre scellé. Lorsqu’ils l’ouvrirent une odeur agréable ce dégagea et ils trouvèrent la tête. Après avoir reçu sa bénédiction, ils la remirent à sa place puis, celui qui fut désigné pour la garder, l’emporta chez lui. Il le déposa dans un endroit sûr et alluma devant ce pot une lampe à huile (kandil – قنديل). Avant son décès il informa sa sœur de cela et elle continua à honorer la tête du saint. La tête fut transmise d’une personne à l’autre jusqu’à ce qu’elle aboutisse entre les mains d’un disciple d’Arius. Celui-ci imputa les miracles qui étaient provoqué par cette tête à l’hérésie d’Arius. Dieu incita quelqu’un de le mettre hors de sa maison. L’emplacement de la tête fut alors ignoré jusqu’à l’époque de saint Cyrille, l’évêque de Jérusalem. Saint Jean le baptiste apparut à saint Martien (مرتيانوس), l’évêque de Homs, et lui indiqua l’emplacement où se trouvait la tête. Il la trouva et la conserva. Ceci eut lieu le 30 Méchir.

    Que les intercessions de saint Jean le baptiste soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui le décès d’abba Cyrille VI (Kyrillos – كيرلس السادس) en 1687 des martyrs, 1971 après Jésus Christ.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !