3 Bashans - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

3 Bashans

1. Décès de saint Jason, l’un des soixante-dix disciples.

2. Martyre de saint Otimus, le prêtre.

3. Décès du pape Gabriel IV, le 86ème patriarche de la prédication de saint Marc.

 

1. Nous commémorons aujourd’hui le décès de saint Jason (ياسون), l’un des soixante-dix disciples. Ce saint naquit à Tarse (طرسوس) et était parent de l’apôtre saint Paul qui le mentionna dans son épître aux romains en disant : « Timothée, mon compagnon de travail, vous salue, ainsi que Lucius (لوكيوس), Jason et Sosipatros (سوسيبابرس), mes parents. » Il fut choisi par le Seigneur parmi les soixante-dix disciples qu’Il envoya en mission. Il prêcha avant la passion de notre sauveur et fit des miracles. Le Saint Esprit descendit sur lui le jour de la Pentecôte.

Après la conversion de saint Paul, il se rendit avec lui à Tarse où il demeura de 37 à 42 après Jésus Christ puis voyagea dans de nombreuses autres villes. Ensuite il s’installa à Thessalonique (بسالونيكي) où il fabriquait des tentes et vivait de leur produit, puis se rendit à Rome pour proclamer l’Evangile. Cela amena saint Paul à envoyer ses salutations aux Romains dans l’épître qu’il leur adressa.

Lorsque saint Paul se rendit à Thessalonique aux environs de 51 après Jésus Christ, il demeura chez Jason et travailla avec lui dans la fabrication des tentes pour ne pas constituer un poids financier pour ce dernier comme il mentionna ceci dans son épître en disant : « Vous vous rappelez, frères, nos peines et nos fatigues : c'est en travaillant nuit et jour, pour n'être à la charge d'aucun d'entre vous, que nous vous avons annoncé l'Évangile de Dieu »

Quand Paul se rendit à la synagogue des Juifs à Thessalonique. Ceux-ci ameutèrent la foule contre lui et comme ils ne le trouvaient pas, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats. En effet, ils accusaient Paul de trahison et de semer le trouble parmi les gens et voulaient garder Jason et les frères comme otages. Les magistrats les libérèrent contre le versement d’une caution car ils avaient bonne réputation.

Après le départ de Paul, Jason poursuivit son ministère en subissant de grandes souffrances au point que Paul les mentionna en disant : « parce que vous avez souffert de la part de vos compatriotes de la même manière » « C'est pourquoi vous êtes notre orgueil au milieu des Églises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi dans toutes les persécutions et les détresses que vous supportez. »

Lorsque saint Paul se trouvait à Corinthe (كورنثوس), Jason lui envoyait de l’argent. Au cours de l’hiver de l’an 57 après Jésus Christ, après que saint Paul eut achevé son troisième voyage missionnaire, celui-ci demeura tout l’hiver à Corinthe. Il écrivit son épître aux Romains au début de l’an 58 dans laquelle il transmettait les salutations de Jason ce qui prouve que ce dernier était présent à ses côtés avant la rédaction de cette lettre. Saint Paul le sacra évêque sur sa ville natale de Tarse où il avait servit en sa compagnie. Il y accomplit son ministère de la meilleure des manières puis se rendit à Corcyre (كوركيراس) où il convertit un grand nombre. Il les baptisa et leur édifia une église portant le nom de saint Etienne, le premier martyr. Lorsqu’il apprit cela, le gouverneur de cette ville l’arrêta et le mit en prison. Il y retrouva sept voleurs à qui il prêcha l’Evangile. Ils finirent par croire et il les baptisa. Ensuite ils proclamèrent publiquement leur Foi devant le gouverneur. Celui-ci les fit mettre dans un chaudron contenant du goudron (زفت) et du soufre (كبريت) alors ils obtinrent la couronne du martyre.

Après cela, le gouverneur fit sortir Jason de sa prison et le fit torturer sans que ceci ne lui fasse de tort. La fille du gouverneur observait les tortures et les miracles par la fenêtre. Elle crut en Jésus Christ, retira sa parure et ses bijoux et les distribua aux pauvres. Elle confessa sa Foi ce qui mit son père en colère. Celui-ci la fit mettre en prison puis fit tirer des flèches contre elle. Alors, elle rendit l’âme entre les mains du Christ et obtint la couronne du martyre.

Le roi voulut l’envoyer sur une autre île mais le navire qui le transportait fit naufrage. Le saint fut parmi les rescapés et il poursuivit sa prédication durant plusieurs années. Lorsqu’un nouveau gouverneur fut nommé, celui-ci convoqua Jason et ses compagnons et les fit torturer. Constatant que ceci ne les affectait pas, il crut ainsi que tous les habitants de cette ville. Jason les baptisa, leur apprit les préceptes de l’Evangile et leur fit édifier des églises. Dieu fit de nombreux miracles par son intermédiaire puis il décéda en paix.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous. Amen !


2. Nous commémorons aussi le martyre de saint Otimus (أوتيموس), le prêtre qui eut lieu en l’an 20 des martyrs (304 après Jésus Christ). Ce saint naquit dans la ville de Fowwa (فوه) et il fut ordonné prêtre de cette ville à cause de sa droiture et de sa piété. Il enseignait et affermissait les croyants dans leur Foi ce qui fut rapporté au gouverneur. Il le convoqua et lui proposa d’adorer les idoles mais le saint rejeta cette proposition. Il le fit torturer cruellement mais le Seigneur lui prodiguait de la force. Finalement il ordonna qu’il soit brûlé vivant et il obtint la couronne du martyre.

Il y avait là un prêtre craignant Dieu qui recueillit le corps, l’ensevelit et le cacha jusqu’à la fin des persécutions. Alors, on construisit une église en son honneur et Dieu y fit apparaitre de nombreux miracles.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous. Amen !


3. Nous commémorons aussi le décès en 1094 des martyrs (1378 après Jésus Christ) du pape Gabriel IV (غبريال الرابع), le 86ème patriarche de la prédication de saint Marc. Il était l’abbé du monastère de la sainte vierge Marie connu sous le nom d’al-Mouharak (المحرق). Comme il était un père vertueux, savant et adorant Dieu il fut sacré patriarche le 11 Taubi 1086 des martyrs (1370 après Jésus Christ) et il s’installa à Harat-Zouwélah (حارة زويلة). Il consacra le saint chrême (الميرون) en compagnie de dix évêques et rédigea plusieurs chants de la psalmodie du mois de koiak (كيهك) dont la majorité était en grec et en copte. Il était le contemporain du sultan Cha’bân-ben-Hassan al-Achraf (شعبان بن حسن الأشرف) ainsi que de ‘Ali-ben-Ch’abân al-Mânsour (علي بن شعبان المنصور). Il demeura sur le siège de saint Marc pendant huit années, trois mois et vingt-deux jours. Après son décès il fut enterré au monastère d’al-Habach (دير الحبش) près de Simon al-kharraz (سمعان الخراز).

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous et gloire soit à Dieu éternellement. Amen !