28 Toubah - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

28 Toubah

1. Martyre de saint Clément.
2. Martyre d’abba Kaou.

  1. Nous commémorons aujourd’hui le martyre de saint Clément (اكلمنضوس). Sa mère Euphrasie (أفروسينا) était une croyante de la ville d’Angora (أنقورا). Dès que Clément fut en âge de comprendre, elle lui apprit les préceptes de l’Eglise et la morale Chrétienne. A l’âge de douze ans, saint Clément vivait dans la vertu et pratiquait l’ascèse et la prière. Il ne mangeait que des féculents à l’instar des trois jeunes saints. Lorsqu’il fut ordonné diacre, il approfondit ses connaissances. L’Esprit de Dieu était sur lui et sa renommée se répandit au point que l’empereur Dioclétien en entendit parler. Ce dernier le convoqua et voulut l’amadouer lui promettant de l’adopter s’il acceptait d’adorer les idoles. Devant le refus du saint d’obéir à cette demande, il lui fit subir les pires tortures mais le Seigneur le fortifiait en humiliant ses adversaires. De nombreuses personnes entreprirent à le torturer et il comparut devant sept tribunaux différents. Mais le Seigneur lui donnait la force de supporter et le consolait sans cesse. Finalement, ils le décapitèrent et il obtint la couronne du martyre.
    Une croyante prit son corps et l’ensevelit avec beaucoup de respect.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui le martyre de saint Kaou (كاؤو) qui est originaire de Bâmouyah (بمويه) des environs du Fayoum (الفيوم). Lorsque Dioclétien ordonna l’adoration des idoles, ce saint logeait dans une maison qu’il s’était construite en dehors de la ville pour adorer Dieu. L’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Pourquoi reste-tu assis alors que la lutte s’étend ? Lève-toi maintenant et va à El-Lahoune (اللاهون) où tu trouveras le messager du gouverneur d’Alexandrie et confesse devant lui ta Foi en Jésus Christ, alors, tu obtiendras la couronne du martyre.
    A son réveil, saint Kaou était heureux de cette vision. Il alla à el-Lahoune et trouva le messager au bord de l’eau. Ce dernier se réjouit de sa belle apparence, l’honora puis sortit de sa poche une idole en or incrustée de pierre précieuse et lui dit : « voici le cadeau du roi au gouverneur d’Antinoë (أنصنا). » Le saint la prit en main, admira la beauté de sa confection puis la jeta par terre et elle se brisa. Le messager se mit en colère, ordonna qu’il soit arrêté et l’emmena avec lui à Antinoë. Il raconta au gouverneur ce qui s’était passé. Ce dernier le fit torturer puis l’envoya au gouverneur de Bahnassa (البهنسا) qui le tortura à son tour et, comme il refusait toujours d’adorer les idoles, le fit décapiter. Saint Kaou obtint ainsi la couronne du martyre.
    Quelques fidèles prirent son corps et l’emmenèrent à l’endroit où le saint s’était installé pour adorer Dieu et ils l’enterrèrent. Par la suite une église fut construite à son honneur. Dieu fit apparaître de nombreux miracles dans cette église.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !