28 Hâtour - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

28 Hâtour

Martyre de saint Sarabamôn, évêque de Nikiou.

Nous commémorons en ce jour le martyre de saint Sarabamôn (سرابامون), évêque de Nikiou (نقيوس). Ce saint est né à Jérusalem. Son père se prénommait Abraham (ابراهيم) et il était fils de Lévi (لاوي), lui-même fils de Joseph (يوسف), le frère de Simon (سمعان) l'oncle de saint Etienne l'archidiacre (استفانوس رئيس الشمامسة) et le premier martyre. Ils étaient de la tribu de Juda (قبيلة يهوذا). Ce saint reçut à sa naissance le prénom de Simon comme son grand père.
Après le décès de son père, Simon voulut devenir chrétien. Un ange du Seigneur lui apparut, lui demandant d'aller rencontrer Abba Jean (الأنبا يوحنا), l'évêque de Jérusalem, qui lui fit connaitre le mystère de l'Incarnation (سر ألتجسد) de notre Seigneur mais n'osa pas le baptiser à Jérusalem par crainte des Juifs. Comme il hésitait sur ce qu'il devait faire, la sainte vierge apparut à Simon et lui indiqua d'aller à Alexandrie pour retrouver saint Théonas (ثاؤنا), le 16ème pape d'Alexandrie. Il s'y rendit accompagné par un ange qui avait pris une apparence humaine jusqu'à son arrivée. Il retrouva le pape Théonas qui fut très heureux de sa venue et lui enseigna la Foi chrétienne et le baptisa. Simon devint moine au monastère al-zougag (دير الزجاج). Le pape Pierre, le sceau des martyrs, (البابا بطرس خاتم الشهداء) qui succéda au pape Théonas fit appel à lui pour l'aider dans les affaires du patriarcat.
Lorsque le siège de Nikiou devint vaquant, le pape le consacra évêque pour ce diocèse. Les fidèles en furent très heureux et le Seigneur manifesta de nombreux miracles et prodiges par son intermédiaire. A proximité de la ville de Nikiou se trouvaient des temples païens dédiés à l'adoration des idoles. Le saint implora les Seigneur avec insistance jusqu'à ce que les temples furent détruits et inondés par les eaux et que le paganisme soit éradiqué de la région. Il mit fin aussi à l'hérésie de Sabilius de haute Egypte (بدعة سبيليوس الصعيدي) qui niait la Sainte Trinité et enseignait que le Père, le Fils et le Saint Esprit étaient une seule personne.
Après que Dioclétien eut apostasié, on lui rapporta que l'évêque Sarabamôn avait mis fin au culte des idoles par son enseignement. Il le convoqua et le fit mettre en prison où il retrouva le pape Pierre et un groupe de prêtres qui l'accueillirent et virent que son visage était aussi pur qu'un ange.
Lorsqu'il comparut devant l'empereur, celui-ci lui fit subir de nombreuses tortures mais le Christ le relevait et le soulageait de ses souffrances. L'empereur constata qu'un grand nombre de personnes se convertissaient au christianisme grâce au saint alors il l'envoya en haute Egypte auprès du gouverneur Arien (أريانا) pour qu'il le torture et le décapite s'il ne se soumettait pas.
A ce moment là Arien se trouvait à Alexandrie. Il le prit dans son bateau. Arrivé au niveau de Nikiou le bateau s'arrêta sans que personne ne puisse le bouger. Ils firent descendre le saint et le menèrent au nord de la ville où il fut décapité et obtint la couronne du martyre. Ses fidèles prirent le corps du saint et le ramenèrent en grande pompe à l'église.

Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !