26 Hâtour - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

26 Hâtour

1. Martyre de saint Valérien et saint Tiburce son frère.
2. Commémoration de saint Grégoire, évêque de Nysse.

  1. Nous commémorons en ce jour le martyre de saint Valérien (بالاريانوس) et de son frère saint Tiburce (ثيبورينوس). Ces deux saints habitaient Rome et leurs parents adoraient les idoles. Valérien était fiancé à la fille d’un notable de la ville qui était très belle et se nommait Cécile (كيليكية). Celle-ci était chrétienne et adorait le Christ secrètement. Quand elle épousa Valérien, elle lui parla de la vie terrestre du Christ et lui apprit, petit à petit, la Foi chrétienne ; alors, il crut et se fit baptiser. Lorsqu’il fut éclairé de la grâce du baptême il enseigna son frère qui eut la Foi à son tour et se fit baptiser. Il vécut dans la vertu au point qu’il fut digne de s’entretenir avec les anges qui l’informaient de ce qui devait arriver.
    Lorsque Dioclétien monta sur le trône et déclencha la persécution des chrétiens, ces deux saints recueillaient les dépouilles des martyrs pour les ensevelir et les enterrer. Ils furent dénoncés auprès de Tarsius (طوسيوس) le chambellan de l’empereur. Celui-ci les fit venir et les questionna au sujet de leur Foi. Ils reconnurent être chrétiens. Alors le chambellan leur fit des promesses alléchantes s’ils reniaient le Christ et encensaient les idoles mais ils les rejetèrent. Ensuite il les menaça en leur décrivant toutes les tortures qu’il leur ferait subir mais ils ne se laissèrent pas intimider. Lorsqu’il constata leur fermeté et leur constance il ordonna qu’ils soient décapités.
    Le chambellan vit alors les anges emporter les âmes des deux saints. Il crut immédiatement dans le Christ. Il fut emprisonné trois jours puis décapité en même temps que Cécile, l’épouse de Valérien. Ils obtinrent ainsi la couronne du martyre.

    Que leurs prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui saint Grégoire (غريغوريوس), évêque de Nysse (نيسس). Ce saint naquit en Cappadoce (كبادوكية) en l’an 330 après Jésus Christ et fut sacré évêque par son frère saint Basile (باسيليوس) en 372 Puis il fut exilé par l’empereur Valens (والس) mais revint dans sa ville en 378 sur les ordres de Théodose le Grand (ثاؤذسيوس الكبير). Saint Grégoire écrivit de nombreuses œuvres religieuses et décéda en paix en l’an 396 après Jésus Christ.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !