26 Bashans - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

26 Bashans

Martyre de saint Thomas, l'apôtre.

 

Nous commémorons en ce jour le martyre de l'apôtre saint Thomas (القديس توما) appelé Didyme (ce qui signifie : Jumeau التوأم) en l'an 72 après Jésus Christ. Ce saint est né en Galilée et fut choisi par notre Seigneur Jésus Christ lorsqu'Il nomma ces douze apôtres. Il suivit les enseignements de son maître et vit les miracles qu'Il fit. Il était loyal, courageux, recherchant la connaissance, méticuleux dans la recherche de la vérité par la preuve. Sa loyauté est apparue clairement lorsque le Sauveur voulut se rendre auprès de Lazare alors que ses disciples savaient que les Juifs cherchaient à le tuer. Alors Thomas dit : « Allons-y nous aussi, pour mourir avec lui ! ». C'est encore lui qui demanda à notre Seigneur lors du dernier repas : « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répondit : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »

Lorsque notre Seigneur apparut aux saints apôtres après Sa Résurrection dans la chambre haute (علية صهيون), cet apôtre était absent et, à son retour, les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! ». Huit jours plus tard, Jésus leur apparut à nouveau, Thomas était avec eux et il lui dit : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Notre Seigneur lui apparut aussi sur les bords du lac de Tibériade ainsi qu’à six autres disciples. Thomas était aussi présent avec les apôtres le jour de l’ascension de notre Sauveur. Il rentra avec eux à Jérusalem et y demeura jusqu’à ce que le Saint Esprit se répande sur eux le jour de la Pentecôte.

Après cela il prêcha l’Evangile en Palestine, en Irak, dans la péninsule Arabique ainsi qu’en Perse. Là, il retrouva les trois mages (المجوس الثلاثة), les baptisa et ils l’aidèrent dans la propagation de la Foi chrétienne dans leur pays.

Thaddée (تداوس), qui était l’un des 70 disciples et qui l’accompagnait suivit l’inspiration du saint Esprit et se rendit à Edesse (الرها) dont il guérit le roi Abgar (أبجر). Il y propagea l’Evangile et y fut martyrisé.

Saint Thomas partit pour les Indes. On dit qu’il se vendit comme esclave afin de pouvoir s’y rendre. Il y arriva en l’an 52 après Jésus Christ. Son maître l’offrit au roi qui l’aima à cause de sa sagesse et sa chasteté. Ceci lui permit de se déplacer en Inde et de proclamer la Foi chrétienne.

Après y avoir installé plusieurs églises, Thomas voulut visiter celles qu’il avait préalablement établies. En chemin, il vit une troupe d’anges portant le corps de la sainte Vierge. Les anges lui dirent : « Dépêche-toi d’embrasser le corps de la mère de Dieu. » Après avoir pris la bénédiction de la sainte Vierge, la ceinture (الزنار) qu’elle portait tomba à terre. Il s’empressa de la ramasser et il loua Dieu. Lorsqu’il arriva à Jérusalem, il demanda qu’on lui montre le tombeau où la sainte Vierge avait été enterrée. Voulant montrer le grand miracle de l’assomption de la sainte Vierge, dont il avait été témoin, il fit semblant de ne pas croire à son décès comme le commun des êtres humains et demanda qu’on ouvre le tombeau. Lorsque la pierre fut levée, ils trouvèrent le tombeau vide ce qui provoqua une grande frayeur. Alors saint Thomas leur raconta ce qu’il avait vu, comment il avait reçu la bénédiction de la Vierge et leur montra la ceinture.

Quelques temps plus tard, il retourna aux Indes où il demeura une vingtaine d’année. Aux environ de l’an 72 après Jésus Christ, le nombre de chrétiens avait augmenté ce qui provoqua la colère des prêtres païens. Ils se jetèrent sur le saint en lui jetant des lances. Par la suite ils le torturèrent jusqu’à ce qu’il rende l’âme.

Les chrétiens l’enterrèrent à Mylapore ou Méliapour (مليابور). Il existe encore de nos jours une montagne proche de Madras appelée Mont Saint-Thomas (جبل توما). Ce saint est considéré toujours comme le saint patron des chrétiens de l’Inde.

L’Eglise orthodoxe syrienne qui est rattachée à l’Eglise syriaque d’Antioche est en totale communion avec notre Eglise copte orthodoxe.

Que la bénédiction des prières de saint Thomas soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !