25 Kyahk - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

25 Kyahk

Décès de saint Jean Kamé.

Nous commémorons aujourd’hui le décès de saint Jean Kamé (يوحنا كاما). Ce saint naquit à Choubramanso du diocèse de Sa (شبرامنتو من اعمال صا). Il était fils unique de parents chrétiens craignant Dieu qui le marièrent contre son gré.
Lorsque Jean entra dans la chambre nuptiale avec sa jeune épouse, il pria longuement puis dit à la jeune fille : « Tu sais, ma sœur, que ce monde est périssable ainsi que ses convoitises, alors accepteras-tu que nous maintenions nos corps chastes ? ». Elle lui répondit : « Mon frère, aussi vrai que le Seigneur est vivant ceci est aussi mon désir et le Seigneur m’a accordé ce que je lui demandais de tout mon cœur. » Ils s’entendirent à préserver leur virginité et lorsqu’ils dormaient côte à côte, un ange du Seigneur les recouvrait de l’ombre de ses ailes. Leurs vertus étaient si nombreuses que le Seigneur fit pousser une vigne que nul n’avait plantée et elle recouvrait leur demeure de son ombre en signe de leur pureté et leur sainteté.
Lorsque leurs parents virent qu’ils n’avaient pas d’enfant, ils crurent que ceci était dû à leur jeune âge. Un jour Jean dit à son épouse : « Ma sœur, je souhaite aller me faire moine au désert mais je ne peux pas le faire sans ton consentement. » Elle accepta sa demande et il la plaça dans un monastère de vierges où elle se distingua et en devint la mère supérieure.
Dès que Jean quitta son village, un ange le guida vers la vallée de Scété (برية شهيت) où il s’installa comme moine dans la cellule du père Darudi (درودي) dans le monastère de saint Macaire. Il demeura auprès de ce père jusqu’au décès de ce dernier. L’ange lui demanda d’aller à l’ouest du monastère de saint Jean Colobos (abba Iwannyc pikoloboc – أبو يحنس القصير) et de se construire une cabane à cet endroit. Près de trois cent frères s’assemblèrent autour de lui et ils construisirent une église ainsi qu’une maison avec un jardin. Le saint leur apprit à prier et à louer Dieu.
Une nuit, tandis qu’ils chantaient la louange des trois jeunes gens, saint Athanase l’apostolique lui apparut et lui appris de nombreux mystères. Une autre fois, la sainte vierge lui apparut et lui dit : « Ceci restera ma demeure pour l’éternité. Je serai toujours avec eux comme j’étais avec toi et mon nom sera donné à ce monastère » car l’église lui était dédiée.
Des moines de haute Egypte voulurent se mettre sous sa direction et ils lui demandèrent de venir auprès d’eux. Saint Jean demanda à un moine nommé Chénouté (شنودة) de prendre soin de ses frères jusqu’à son retour. Lorsqu’il revint il trouva qu’il avait accomplit sa tâche de la meilleure façon.
Lorsqu’il eut achevé son combat spirituel, il décéda en paix.

Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !