22 Hâtour - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

22 Hâtour

Martyre de saint Côme et saint Damien, de leurs frères et de leur mère.

Nous commémorons aujourd'hui le martyre de saint Côme (قزمان), de saint Damien (دميان), de leurs frères Antime (انثيموس), Léonce (لاونديوس) et Euprépius (ابرابيوس) ainsi que de leur mère Théodote (ثاؤذوتي). Ils étaient originaires d'Arabie et leur mère était une femme pieuse, craignant Dieu. Elle aimait les étrangers et était compatissante envers eux. Elle se trouva veuve alors que ses enfants étaient encore en bas âge. Elle les éleva dans la crainte de Dieu et dans l'amour de la vertu. Côme et Damien apprirent la médecine et donnaient leurs soins gratuitement tandis que leurs trois frères partirent pour le désert pour se faire moines.
Lorsque Dioclétien abjura sa Foi, et ordonna qu’on adore les idoles, on lui apprit que ces deux saints proclamaient le nom de Jésus Christ et incitaient à ne pas adorer les idoles. Il ordonna alors qu'on les emmène vers le gouverneur de la ville qui les fit persécuter en les frappant et en les brûlant. Ensuite il s'enquit auprès d'eux de l'endroit où se trouvaient leurs frères et les fit venir ainsi que leur mère et leur demanda d'adorer les idoles mais tous refusèrent absolument. Le gouverneur les fit alors torturer en utilisant divers instruments de torture mais ceux-ci n'eurent aucun effet sur eux. Il voulut alors les brûler de diverses manières mais le Seigneur les guérissaient à chaque fois et les relevaient sains et saufs manifestant ainsi Sa gloire et honorant ses saints. En désespoir de cause, il les envoya à l'empereur qui les fit encore persécuter. Leur mère les encourageait et les consolait. L'empereur la rudoya mais elle le blâma pour sa méchanceté et lui reprocha son adoration des idoles. Il ordonna alors de la décapiter et elle reçut ainsi la couronne du martyre. Mais son corps étalé resta par terre sans que personne n'ose l'enterrer. Alors Côme apostropha la foule en disant : « n'y a-t-il personne ayant un cœur assez généreux pour protéger le corps de cette vielle veuve et l'enterrer ? » Alors Victor fils de Romanos prit le corps, l'ensevelit et l'enterra.
Apprenant cela, l'empereur exila saint Victor en Egypte où il reçut la couronne du martyre. Le lendemain il ordonna que l'on décapite les cinq frères qui obtinrent la couronne de la vie éternelle dans le royaume des cieux. Quand l'époque de la persécution fut achevée, plusieurs églises furent construites en leur honneur et de nombreux miracles et prodiges y furent manifestés par le Seigneur.

Que les prières de ses martyrs soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !