21 Bâbâ - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

21 Bâbâ

1. Commémoration de la mère de Dieu
2. Commémoration de la Translation des reliques de Lazare
3. Décès du prophète Joël
4. Décès de saint Freige.

  1. En ce jour, nous commémorons la mère de la Lumière, la Sainte Vierge Marie, Mère-de-Dieu le Verbe éternel, par qui Adam et toute sa descendance obtinrent le Salut.

    Que son intercession soit avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi le transfert des reliques de Lazare (لعازر) que notre Seigneur Jésus Christ a ressuscité d’entre les morts. Un des empereurs chrétiens de Constantinople ayant appris qu’elles étaient à Chypre, envoya un groupe de personnes de confiance parmi le clergé. Ils trouvèrent le corps béni dans un tombeau en marbre enfouit sous terre et sur lequel était gravé : « Ceci est le corps de Lazare, l’ami du Seigneur Jésus, qu’Il a ressuscité après être demeuré quatre jours dans le tombeau. » Ils se réjouirent et l’emportèrent à Constantinople. Les prêtres sortirent à sa rencontre et le reçurent avec tous les honneurs et avec une grande vénération, avec des prières et de l’encens. Il fut déposé dans un sanctuaire jusqu’à la construction d’une église qui lui est dédiée où il fut déposé et y fut fêté.
  3. Nous commémorons aussi le décès du grand prophète Joël fils de Petuel (يوئيل بن فنوئيل), de la tribu de Rubens (سبط راؤبين). Il vécut à l’époque d’Asa fils d’Abiyyam fils de Roboma fils de Salomon (أسا بن أبيا بن رحبعام بن سليمان) et enseigna le peuple en leur faisant des reproches. Il annonça la venue du Seigneur à Sion, Sa Passion, et la descente du Saint Esprit sur les apôtres le jour de la Pentecôte. Enfin, il prédit qu’ils feront des prophéties ainsi que leurs enfants, que leurs vieillards auront des songes et les jeunes des visions.
    Ce prophète annonça que l’Evangile sera annoncé à partir de Sion en disant : « Une source jaillira de la maison du Seigneur et arrosera le ravin des Acacias. » Il annonça aussi que des guerres se produiront sur terre après la venue du Christ. Mille ans avant la venue du Christ, il parla se Sa résurrection en disant que « Le soleil et la lune s'assombrissent, les étoiles perdent leur éclat. »
    Il décéda après avoir vécut une vieillesse agréable à Dieu.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  4. En ce jour de l’an 1405 après Jésus Christ, c’est-à-dire 1221 des martyrs, décéda saint Freige, connu sous le nom d’abba Rouweis (القديس فريج المعروف بالقديس رويس). Il était originaire d’un village de la province de Gharbieh connu sous le nom de Minyet Bémine (منية بمين). Son père se nommait Isaac (اسحاق) et sa mère Sarah (سارة). A sa naissance ils lui donnèrent le nom de Freige. Il travaillait la terre avec son père et vendait du sel.
    Les chrétiens eurent à subir des épreuves à cette époque-là alors, il partit pour le Caire et se déplaçait d’un endroit à un autre sans avoir ni logement ni refuge. Il passait une grande partie de la nuit à prier et à pleurer et n’ayant que le strict nécessaire comme vêtement et ne portant rien sur la tête. Son apparence était celle des ascètes du désert et ses yeux étaient rougis à cause des larmes. Jamais il ne se rasait la tête et parlait très peu. Un jour un malfaiteur le frappa mais il n’ouvrit pas la bouche. Saint Marc al-Antouni (مرقس الأنطوني) qui était là lui en fit le reproche.
    Vers la fin de sa vie il disait : « Sainte vierge vient me cherche car la charge est trop lourde pour moi ». Il voulait parler des péchés des fidèles qui ne l’écoutaient pas lorsqu’il les conseillait.
    Il était contemporain du pape Mathieu (متاؤس), le 87ème patriarche et de saint Marc al-Antouni pendant le règne du sultan al-Zaher Barkouk (الظاهر برقوق).
    Parmi les choses qui surprenaient son entourage : il s’enferma dans un petit réduit chez un de ses disciples nommé Michel le maçon (ميخائيل البناء) à Miniet el-Sirg (منية السيرج) et y demeura neuf ans jusqu’à son décès le 21 Taubi 1121 des martyrs et fut enterré dans l’église de la vierge à el-Khandak (الخندق).
    Il fit de nombreux miracles parmi lesquels des guérisons et des prophéties et aida beaucoup de mondes dans leurs épreuves.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !