16 Toubah - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

16 Toubah

1. Martyre de saint Philothée.
2. Décès de saint Jean, le 48ème pape d’Alexandrie.

  1. Nous commémorons aujourd’hui le martyre de saint Philothée (فيلوثاؤس) dont le nom signifie ‘celui qui aime Dieu’. Ce saint naquit à Antioche de parents païens qui adoraient un veau. Ils nommaient ce veau Topaze (زَبَرْجَد) et le nourrissaient de gâteaux fait de farine de sésame mélangée à du miel. Ils le parfumaient trois fois par jour et lui avaient construit une demeure pour l’été et une autre pour l’hiver. Lorsque l’enfant atteint l’âge de dix ans, son père lui demanda de se prosterner devant le veau mais Philothée refusa. Alors il n’insista pas pour ne pas chagriner son fils unique.
    Malgré son jeune âge et parce qu’il ne connaissait pas Dieu, Philothée crut que le soleil était dieu. Il se tint debout et s’adressant au soleil il demanda : « si tu es Dieu, fais le moi savoir. » Alors une voix lui dit : « Je ne suis pas un dieu mais un serviteur de Dieu que tu connaitras et pour qui tu verseras ton sang. » Voyant la droiture de cet enfant, Dieu lui envoya un ange qui lui enseigna tout ce qu’il devait savoir au sujet de la création du monde et de l’Incarnation de notre Seigneur Jésus Christ pour le salut des hommes. Philothée en fut réjouit et se mit, à partir de cet instant, à jeuner et à prier ainsi qu’à s’occuper des pauvres et des nécessiteux.
    Une année plus tard, son père prépara un banquet pour des amis et demanda à son fils de se prosterner devant le veau au début du repas. L’enfant se tint devant le veau et lui demanda : « Es-tu le dieu qu’il faille adorer ? » Alors une voix sortit du veau et dit : « Je ne suis pas Dieu, mais Satan est entré en moi pour que je trompe les gens. » Puis, sautant sur les parents, le veau les tua. Philothée ordonna à ses serviteurs de tuer le veau et de le brûler puis pria Dieu pour ses parents et le Seigneur les ramena à la vie. A la suite de cet évènement, ses deux parents et lui furent baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.
    Saint Philothée eut le don de guérir les malades. Sa réputation fut grande et arriva à l’empereur Dioclétien qui le convoqua et lui demanda de se prosterner et d’offrir l’encens aux idoles. Mais le saint refusa catégoriquement malgré toutes les tortures qu’il subit et les astuces qu’utilisa l’empereur.
    Puis il fit mine d’accepter. L’empereur demanda qu’on fasse venir 70 idoles avec 70 de leurs prêtres et la nouvelle se répandit dans toute la ville. Une grande foule vint pour voir ce spectacle. Alors qu’ils étaient en chemin, le saint pria le Seigneur et la terre s’ouvrit et engloutit les idoles ainsi que les prêtres. De grands troubles eurent lieu et de nombreuses personnes crurent en Jésus Christ. L’empereur se mit en colère et ordonna qu’on leur tranche la tête et ils obtinrent la couronne du martyre. Finalement il ordonna qu’on décapite saint Philothée et il obtint la couronne du martyre.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. En ce jour de l’an 792 après Jésus Christ, décéda saint Jean IV (يوحنا الرابع), le 48ème pape d’Alexandrie. Ce saint était un moine au monastère de saint Macaire, il priait sans cesse et pratiquait un ascétisme strict. Abba Michel (أنبا ميخائيل) le 46ème pape le choisit pour l’ordonner prêtre à saint Ménas (بيعة القديس أبي مينا) et lui confia de s’occuper des affaires de ses fidèles ainsi que de ses propriétés ce qu’il fit de la meilleure des façons.
    Après le décès d’abba Ménas (أنبا مينا), le 47ème patriarche, les évêques, les prêtres et les notables se réunirent à Alexandrie. Ils choisirent quelques moines dont ils écrivirent le nom sur une feuille de papier puis après avoir prié et célébré pendant trois jours la sainte liturgie eucharistique, ils demandèrent à un enfant de tirer une feuille. La feuille choisie portait le nom de Jean. Ils refirent le tirage deux autres fois avec d’autres enfants et chaque fois la feuille choisie portait le même nom. Ils furent convaincus que c’est Dieu qui l’avait choisi et le sacrèrent pape en l’an 768 après Jésus Christ. Il s’occupa des fidèles de la meilleure des façons et ne cessait pas de les enseigner pour les conforter dans la Foi orthodoxe. Il était aussi miséricordieux envers les pauvres et les nécessiteux.
    A son époque eut lieu une grande inflation des prix. Les pauvres se regroupaient à sa porte quelque soit leurs croyances. Il confia à son disciple Marc d’utiliser l’argent des églises pour couvrir les besoins des nécessiteux et il distribuait avec largesse jusqu’à ce que Dieu mit fin à cette difficulté. Ce père s’occupa aussi de la construction de nombreuses églises.
    Lorsque le moment de son décès approcha, il convoqua les prêtres et leur dit qu’il est né le 16 Taubi, fut sacré patriarche un 16 Taubi et qu’il décèdera un 16 Taubi aussi. Lorsque les prêtres et les évêques entendirent cela, ils furent tristes et lui demandèrent qui devra lui succéder. Il leur dit que le Christ avait choisit son disciple Marc pour cette charge.
    Ce saint demeura 23 ans sur le trône de saint Marc puis décéda en paix.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !