14 Baramoudah - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

14 Baramoudah

1. Décès du pape Maxime, le 15ème patriarche de la prédication de saint Marc.

2. Décès de saint Ehrôn le syriaque.

1. En ce jour de l’an 282 après Jésus Christ décéda le pape Maxime (مكسيموس), le quinzième patriarche de la prédication de saint Marc. Ce saint naquit à Alexandrie de parents chrétiens qui l’enrôlèrent dans l’école théologique d’Alexandrie. Il était pieux et craignait Dieu. De plus il maitrisa la langue grecque, la philosophie ainsi que la théologie.

Il fut ordonné diacre pour l’église d’Alexandrie par le pape Héraclas (ياروكلاس). Plus tard, le pape Denys (ديونيسيوس)l’ordonna prêtre et le nomma prédicateur (واعظ) pour l’église saint Marc. (الكنيسة المرقسية). Il exerça, alors, son ministère envers les fidèles avec beaucoup d’abnégation en leur dispensant ses enseignements. Il subit, aussi, des persécutions de l’empereur Dèce (داسيوس).

Après le décès du pape Denys ce père lui succéda et il fut sacré patriarche en 264 après Jésus Christ. A son époque, Mani (ماني) prêcha son hérésie, le manichéisme, en Perse. En conséquence, ce pape intensifia l’enseignement des fidèles en les affermissant dans la Foi orthodoxe (الإيمان المستقيم) par l’enseignement et les serments.

Après qu’il eut accompli son bon combat, il décéda en paix après avoir siégé sur le trône de saint Marc pendant dix-sept ans et cinq mois.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous. Amen !

2. En ce jour de l’an 105 des martyrs (389 après Jésus Christ) décéda saint Ehrôn de Séroug le syriaque (القديس إهرون السرياني). Ce saint naquit à Séroug (سروج) en Mésopotamie (ما بين النهرين) de parents chrétiens. Ceux-ci étaient pieux et ils lui donnèrent une bonne éducation chrétienne conforme aux prescriptions de l’Evangile. En conséquence, il fut attiré par la prière et l’adoration de Dieu dès sa prime jeunesse. A l’adolescence, il gardait le troupeau de son père avec les autres bergers. A proximité du lieu de son pâturage, il y avait un monastère où le jeune homme se rendit et constata la vertu des moines. Il entendit leurs prières et fut attiré par leur vie. Ensuite, il demanda à l’abbé du monastère de le recevoir. Celui-ci fut satisfait par cette demande et lui prédit qu’il sera une source de nombreuses bénédictions. Il demeura dans le monastère plusieurs années puis s’installa dans une grotte à proximité pendant trois ans.

Après cela, il partit pour les monts d’Arménie où il devint le disciple d’un ermite nommé Grégoire (غريغوريوس). Plus tard il fit un pèlerinage à Jérusalem puis retourna en Arménie où il construisit un monastère. Un grand nombre de moines se réunirent autour de lui et devinrent ses disciples. Dieu lui accorda plusieurs dons.

Lorsqu’il atteint un âge avancé et que son départ de ce monde fut proche, il réunit ses disciples et les bénit. Puis, il leur fit beaucoup de recommandations importantes et utiles pour leur vie de moine et, enfin, il décéda en paix.

Que la bénédiction de ses prières soit avec nous et gloire soit à notre Seigneur, éternellement. Amen !