14 Bâbâ - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

14 Bâbâ

Décès de Saint Philippe, l’un des sept diacres.

En ce jour nous commémorons le décès de saint Philippe (فيلبس), l’un des sept diacres. Il était originaire de Césarée en Palestine (قيصرية فلسطين). Quand notre Seigneur Jésus, à Qui est due la gloire, passa par cette ville et qu’Il y enseigna, ce saint entendit son enseignement et le suivit sur-le-champ. Notre Seigneur le choisit parmi les 70 disciples qu’Il envoya prêcher et guérir les malades. Plus tard, il fut choisit par les douze apôtres du nombre des 7 diacres qu’ils ordonnèrent.
Ce disciple proclama l’Evangile en Samarie et y baptisa notamment Simon le magicien (سيمون الساحر) qui mourut pour avoir voulu acheter le don du Saint Esprit.
« L'ange du Seigneur adressa la parole à Philippe : ‘Mets-toi en marche vers le midi, prends la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; elle est déserte.’ Et Philippe se mit en marche. Or, un éthiopien, un eunuque, haut fonctionnaire de Candace, reine d'Ethiopie, administrateur de tous ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer (Dieu). Il en revenait, assis dans son char, et lisait le prophète Isaïe. L'Esprit (du Seigneur) dit à Philippe : ‘Avance, et rejoins ce char.’
Philippe s'approcha en courant, et il entendit que l'homme lisait le prophète lsaïe ; alors il lui demanda : ‘Comprends-tu vraiment ce que tu lis ?’ L'autre lui répondit : ‘Comment pourrais-je comprendre s'il n'y a personne pour me guider ?’ Il invita donc Philippe à monter et à s'asseoir à côté de lui. Le passage de l'Ecriture qu'il lisait était celui-ci :
Comme une brebis, on l'a conduit à l'abattoir,
comme un agneau muet devant le tondeur,
il n'ouvre pas la bouche.
A cause de son humiliation,
sa condamnation a été levée.
Sa destinée, qui la racontera ?
Car sa vie a été retranchée de la terre.
L'eunuque dit à Philippe : ‘Dis-moi, je te prie : de qui parle-t-il ? De lui-même, ou bien d'un autre ?’ Alors Philippe prit la parole, et, à partir de ce passage de l'Ecriture, il lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus.
Comme ils poursuivaient leur route, ils arrivèrent à un point d'eau, et l'eunuque dit : ‘Voici de l'eau : qu'est-ce qui empêche que je reçoive le baptême ?’ Il fit arrêter le char, ils descendirent dans l'eau tous les deux, et Philippe baptisa l'eunuque.
Quand ils furent remontés de l'eau, l'Esprit du Seigneur emporta Philippe ; l'eunuque ne le voyait plus, mais il poursuivait sa route, tout joyeux. Philippe se retrouva dans la ville d'Ashdod, il annonçait la Bonne Nouvelle dans toutes les villes où il passait jusqu'à son arrivée à Césarée. »
Il parcourut l’Asie en y apportant la bonne nouvelle vivifiante. Il eut 4 filles qui enseignaient avec lui et il ramena un grand nombre des habitants de Judée, de la Samarie et d’autres dans la bergerie de la Foi. Après quoi, il mourut en paix.

Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !