14 Amshir - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

14 Amshir

1. Décès de saint Sévère, le patriarche d'Antioche.
2. Décès de saint Jacques, le 50ème pape d'Alexandrie.

  1. Nous commémorons aujourd’hui le décès, en 538 après Jésus Christ, de saint Sévère (ساويرس), le patriarche d'Antioche. Ce saint était originaire d'Asie mineure et son grand père, qui s'appelait aussi Sévère, eut une vision au cours de laquelle une voix lui disait : « Ton petit-fils affermira l’orthodoxie et il sera nommé comme toi. » En conséquence, lorsque son fils eut un enfant, il le prénomma Sévère. Lorsqu’il grandit, il apprit la sagesse grecque et la théologie.
    Un jour qu’il circulait en dehors de la ville, un moine sortit de sa cellule et l’interpella en disant : « Sois le bienvenu, Sévère, savant de l’orthodoxie et patriarche d’Antioche. » Le saint fut surpris par cette interpellation et fut étonné qu’il connaisse son nom et qu’il soit au courant de la prévision le concernant.
    Saint Sévère devint moine au monastère de saint Romain (دير القديس ورمانوس) où il grandit dans la vertu et fut rapidement connu pour sa justice et son ascétisme. Lorsque le patriarcat d’Antioche devint vacant, les évêques se mirent d’accord, en 512 après Jésus Christ, pour choisir saint Sévère comme patriarche de cette ville. L’Eglise fut éclairée par ses enseignements qui se répandirent sur toute la terre et il fut parmi les pères qui se sont réunis pour le concile d’Ephèse.
    Après le décès de l’empereur Anastase 1er (انسطاسيوس) en 518 après Jésus Christ, il fut succédé par Justin 1er (يوستينوس) qui professait la doctrine de Chalcédoine. Ce dernier convoqua le patriarche et voulut l’amadouer pour qu’il adhère à cette doctrine mais celui-ci ne se laissa pas convaincre ni intimider. Justin ordonna alors qu’on tue le patriarche mais celui-ci ayant été informé par l’impératrice Théodora (تاؤدورة) quitta la ville en secret et alla se réfugier en Egypte. Il se déplaçait dans les villes et les monastères du pays déguisé en moine affermissant les fidèles dans la Foi orthodoxe et finit par s’installer chez un notable de la ville de Sakha (سخا) nommé Dorothé (دورتاؤس) où il demeura jusqu'à son décès. Dieu réalisa par son intermédiaire de nombreux miracle. Son corps fut transporté dans le monastère al-zogag (دير الزجاج).

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi le décès en l’an 821 après Jésus Christ du grand saint, abba Jacques (الانبا يعقوب) le 50ème pape d’Alexandrie. Ce père était moine au monastère de saint Macaire et était connu pour sa sainteté et sa piété. Il fut choisi unanimement pour succéder au pape Marc II (مرقس), le 49ème pape au mois de Pachôns de l’an 810 après Jésus Christ. Il se préoccupa de la rénovation des églises et du repeuplement des monastères et Dieu lui octroya le don des miracles.
    Un jour, un diacre s’adressa à lui avec arrogance et lui dit : « Rembourse ce que tu dois aux églises ou retourne à ton monastère. » Le pape lui répondit : « A partir de maintenant, tu ne me verras plus. » Le diacre rentra chez lui et tomba immédiatement malade puis mourut.
    Un notable de la ville de Nabarouh (نبروه) nommé Macaire (مقاريوس) n’avait pas d’enfant et était avancé en âge. Dieu lui donna un fils tardivement et il fit un banquet à cette occasion en y invitant le pape. Pendant ces festivités, l’enfant décéda. Son père n’en fut pas troublé, prit l’enfant avec Foi et le plaça devant le pape en étant confiant que Dieu écoutera les prières de celui qu’Il a élu. Le pape fit le signe de la croix sur le front de l’enfant, sa poitrine et son cœur en faisant cette prière : « Mon Seigneur Jésus Christ, Toi qui donne la vie, par Ta puissance redonne vie à cet enfant pour apaiser son père. » Puis il souffla sur son visage et l’enfant se remit à respirer. Alors, il le rendit à son père.
    Lorsque ce père acheva son combat spirituel, il décéda en paix après avoir siégé sur le siège apostolique vingt ans, neuf mois et vingt huit jours.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !