13 Tout - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

13 Tout

1. Décès du pape Matthieu II, le 90ème patriarche de la prédication de saint Marc.
2. Commémoration du miracle fait par saint Basile, évêque de Césarée de Cappadoce.

  1. Nous commémorons aujourd’hui le décès en 1182 des martyrs du patriarche abba Matthieu II (متاؤس الثاني) le 90ème pape de la prédication de saint Marc. Il était moine au monastère al-Mouharraq (دير المحرق) et fut intronisé patriarche en 1169 des martyrs. Il demeura sur le siège patriarcal treize ans puis décéda en paix.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi le miracle que fit saint Basile, l’évêque de Césarée de Cappadoce (القديس باسيليوس اسقف قيسرية القبادوقية). Ce miracle concerne un jeune serviteur qui s’était épris de la fille de son maître. Satan, l’ennemi du genre humain, l’incitât à avoir recours à un magicien. Celui-ci lui fit écrire un engagement de renier sa Foi et de se soumettre entièrement au démon qui réalisera son vœu. Peu de temps plus tard, la jeune fille tomba amoureuse de ce serviteur et elle demanda avec insistance à son père de ne pas s’opposer à ce mariage. Le père de la jeune fille donna son accord pour protéger sa fille et par crainte du déshonneur.
    Après avoir vécu plusieurs années avec lui, la jeune fille constata qu’il n’était jamais entré dans une église, qu’il ne communiait pas aux saints sacrements et ne faisait jamais le signe de la Croix. Elle lui fit part de ses craintes au sujet de sa Foi et de son amour pour Dieu. Le jeune homme lui expliqua ce qui s’était passé et de l’engagement écrit qu’il avait rédigé. La jeune fille se mit à pleurer abondamment et lui reprocha ce qu’il avait fait puis l’emmena auprès de saint Basile, l’évêque de Césarée. Ce dernier entendit la confession du jeune homme et constata son repentir et son profond désir de retourner à la vie spirituelle dans la prière en communion avec l’Eglise. Alors, il le rassura et lui demande de demeurer chez lui quelques temps pour s’isoler, prier et jeûner. Trois jours plus tard, il alla voir le jeune homme qui lui apprit que les mauvais esprits n’avaient pas cessés de le tourmenter et de le combattre. Saint Basile le réconforta, le nourrit et pria pour lui puis lui demanda de poursuivre le jeûne et la prière dans la solitude. Quelques jours plus tard il revint le voir et le jeune homme lui apprit qu’il ne voyait plus les démons mais ne cessait d’entendre leurs cris et leurs menaces. De nouveau il le rassura et le nourrit puis pria avec lui et pour lui. Ensuite il le laissa seul pour prier et jeûner et alla de son côté pour prier à son intention.
    Quarante jours plus tard, saint Basile lui demanda comment il allait. Le jeune homme lui dit qu’il l’avait vu combattre le démon et le vaincre. Alors saint Basile convoqua les prêtres et les moines pour prier cette nuit-là sur le jeune homme. Le lendemain matin, il le fit entrer dans l’église et tandis que l’assemblée criait Kirié Eleyssôn, pitié Seigneur, le billet sur lequel le jeune homme s’était engagé de renier la Foi et d’obéir au démon tomba au milieu d’eux. Tous se réjouirent, l’évêque donna sa bénédiction au jeune homme et le fit communier aux saints Sacrements. Les jeunes époux rentrèrent dans la joie du Salut (الخلاص) et heureux d’avoir reçu l’absolution et la paix. Ils ne manquèrent pas de remercier saint Basile de les avoir sauvés par ses prières.

    Que les prières de saint Basile soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !