13 Amshir - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

13 Amshir

1. Martyre de saint Serge d’Atrib, de ses parents, sa sœur et de plusieurs autres personnes.
2. Décès de saint Timothée III, le 32ème pape.

  1. Nous commémorons en ce jour le martyre de saint Serge (سرجيوس), de ses parents, sa sœur et de plusieurs autres personnes qui étaient avec eux. Ce saint naquit à Atrib (أتريب) d’un père vertueux nommé Théodore (تادرس) et d’une mère pieuse nommée Marie (مريم). A l’âge de vingt ans il voulut offrir sa vie au Christ et mourir pour son nom ; il se présenta devant le gouverneur Cyprien (قبريانوس) et confessa sa Foi en Jésus Christ. Le gouverneur le fit torturer puis le fit emprisonner. Au cours de la nuit, il eut une vision dans laquelle son âme s’élevait jusqu’au ciel et vit les demeures des saints ce qui le consola. Il constata que le Christ l’avait guérit de ses blessures.
    Un prêtre nommé Mânâssoun (مانصون) entendit parler de saint Serge et de son combat. Il vint avec deux diacres et ils confessèrent leur Foi en Jésus Christ devant le gouverneur. Celui-ci les fit battre avec cruauté alors qu’une foule les entourait et avait pitié d’eux. Le prêtre les regarda et leur recommanda de demeurer fermes dans la Foi. Tous confessèrent leur Foi et furent torturés puis décapités. Après avoir subit les persécutions, le prêtre fut envoyé à Alexandrie où il obtint la couronne du martyre.
    Quant à saint Serge, il comparut à nouveau devant le gouverneur Cyprien qui le fit torturer cruellement mais le Seigneur le guérissait de toutes ses plaies et le fortifiait. Ils lui présentèrent une idole pour qu’il se prosterne devant elle mais le saint lui lança un coup de pied et l’idole tomba et se brisa. Voyant cela, Cyprien crût en Jésus Christ en disant au sujet de l’idole : « Comment un dieu qui ne peut se sauver peut sauver quelqu’un d’autre. »
    Le général Ohios (أهيوس الاسفهسلار) reprit la torture de saint Serge encore plus cruellement. Sa mère et sa sœur le virent dans cet état, elles se mirent à pleurer au point que sa sœur mourut de chagrin mais Dieu la ressuscita par les prières de saint Serge. Saint Julius El-Akfahsi (يوليوس ألاقفهصى) vint le voir, écrivit sa biographie et lui promit de s’occuper de sa dépouille après son martyre. Après avoir torturer Serge sans obtenir de résultat le général ordonna qu’il fût décapité. A la demande du saint, ses parents et sa sœur vinrent pour qu’il leur fasse ses adieux. Ils étaient accompagnés de toute sa famille. Quand ils le virent harnaché comme les chevaux pour aller au lieu de son martyre, ils protestèrent contre toute cette cruauté. Le gouverneur ordonna qu’on les décapite et ils obtinrent la couronne de la vie et de la joie éternelle. Dieu permit à un petit enfant présent dans la foule de voir les âmes des saints martyrs accompagnées par les anges. Alors, il cria à haute voix en disant : « Mon Seigneur Jésus Christ aie pitié de moi. » Ses parents eurent peur que le gouverneur ne l’entende et les fasse périr mais ils ne purent pas le faire taire. Ils lui bouchèrent la bouche au point qu’il mourut étouffé.

    Que les prières de ces saints martyrs soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi le décès en l’an 528 après Jésus Christ d’abba Timothée III (أنبا تيموثاوس الثالث), le 32ème pape d’Alexandrie qui fut intronisé sur le siège de saint Marc en 511 après Jésus Christ. Ce saint eut de grandes difficultés pour la sauvegarde de la Foi orthodoxe et, à son époque, saint Sévère (ساويرس), le patriarche d’Antioche, vint en Egypte à cause de la persécution qu’il subissait. Les deux patriarches se déplacèrent dans le pays et dans les monastères pour affermir les fidèles dans la Foi orthodoxe.
    Ce pape fut exilé car il ne partageait pas les convictions du roi Marcien (مركيان) qui était adepte du concile de Chalcédoine. Le jour de son exil, les fidèles s’opposèrent à l’exécution de l’ordre du roi et, en conséquence, environ deux mille d’entre eux furent tués.
    Ce pape décéda en exil après avoir siégé sur le siège apostolique pendant 17 années. Saint Sévère aussi acheva sa vie terrestre en exil.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !