12 Tout - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

12 Tout

1. Réunion du troisième concile œcuménique à Ephèse pour juger Nestorius, le patriarche de Constantinople.
2. Transfert des reliques de saint Clémus et de ses compagnons.

  1. Nous commémorons aujourd’hui la tenue du concile d’Ephèse (أفسس) en 431 après Jésus Christ. Deux cent évêques se réunirent pour ce troisième concile œcuménique qui eut lieu au cours de la 20ème année du règne de Théodose II (تاؤدوسيوس الصغير), fils d’Arcadius (أرقاديوس) et petit fils de Théodose Ier (تاؤدوسيوس الكبير).

    Ce concile fut convoqué à cause de l’hérésie de Nestorius (نسطور), le patriarche de Constantinople, qui croyait que celui qui est né de la sainte Vierge Marie n’était pas le Dieu Incarné mais un homme ordinaire dans lequel s’est volontairement incarné le Fils de Dieu sans que la nature humaine ne s’unisse à la nature Divine. Le Christ aurait donc eu 2 natures et 2 personnes.
    Les pères qui se réunirent discutèrent avec lui et lui expliquèrent que Celui qui est né de la Vierge est le Fils de Dieu incarné conformément à la parole de l’ange : « Le Seigneur est avec toi. … Celui qui va naître de toi sera Saint, et il sera appelé Fils de Dieu. » Isaïe dit : « Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, et on l'appellera Emmanuel » et aussi « on proclame son nom : Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort, Père-à-jamais ».
    Saint Cyrille (البابا كيرلس) d’Alexandrie lui expliqua que les natures ne peuvent pas se séparer après s’être unies et qu’il faut dire : « Une seule nature pour Dieu le Verbe Incarné. » Mais Nestorius ne renonça pas à son erreur et n’abandonna pas son enseignement. Saint Cyrille et le reste des participants le menacèrent d’excommunication mais sans résultat. Il fut donc excommunié et éloigné de son siège.
    Le concile déclara que la Vierge a enfanté Dieu le Verbe Incarné. Ils établirent des canons et des règles qui sont toujours suivis par les croyants à ce jour.

    Implorons notre Seigneur et notre Dieu Jésus Christ de nous guider sur le chemin du Salut, Lui à qui est due la gloire, l’honneur et l’adoration maintenant et pour les siècles des siècles. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui le transfert des reliques de saint Clémus (إقليمس) et de ses compagnons qui moururent martyrs à Alexandrie.

    Que leurs prières soient avec nous tous et Gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !