10 Amshir - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

10 Amshir

1. Martyre de l’apôtre saint Jacques, fils d’Alphée.
2. Martyre de saint Juste, le fils de Numérien.
3. Décès de saint Isidore de Péluse.
4. Martyre de saint Philo, évêque de Perse.

  1. Nous commémorons aujourd’hui le martyre de l’apôtre saint Jacques, fils d’Alphée (يعقوب ابن حلفا). Cet apôtre proclama l’Evangile dans diverses contrées puis retourna à Jérusalem. Il entra dans le temple où il annonça la bonne nouvelle publiquement. Les juifs s’emparèrent de lui et le conduisirent à Claude (اكلوديوس), le représentant de l’empereur, et lui racontèrent qu’il prêchait un autre roi que César. Claude ordonna alors qu’il soit lapidé ce qui fut fait jusqu’à ce qu’il mourut en paix. Un groupe de fidèles recueillirent sa dépouille et l’enterrèrent près du temple.

    Que ses prièrent soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi le martyre de saint Juste (يسطس) fils de l’empereur Numérien (نوماريوس). En effet, lorsque celui-ci revint de la guerre, il constata que Dioclétien (دقلديانوس) avait épousé sa sœur puis s’était installé sur le trône et qu’il avait renié sa Foi en Jésus Christ. Ceci le chagrina. Les notables et les grands du royaume se réunirent et voulurent le proclamer empereur à la suite de son père mais, préférant le royaume des cieux, il refusa. Comme Juste refusait de renier sa Foi, Dioclétien l’envoya à Alexandrie avec son fils Apali (أبالي) et sa femme Théoclia (ثاؤكليا) en demandant au gouverneur de cette ville de tenter d’abord de les amadouer et s’ils ne se soumettaient pas de les décapiter.
    Lorsqu’ils arrivèrent à Alexandrie avec quelques-uns de leurs serviteurs, ils furent reçus avec amabilité par le gouverneur de cette ville. Celui-ci n’ayant pas pu les détourner de la Foi en Jésus Christ, envoya Juste à Antinoë (أنصنا), Apali à Basta (بسطة) et son épouse à Sa (صا) . Chacun d’entre eux prit avec lui un serviteur pour qu’il s’occupe de sa dépouille. Ils furent torturés puis décapités et obtinrent la couronne du martyre.

    Que leurs prières soient avec nous. Amen !

  3. Nous commémorons aussi le décès de saint abba Isidore de Péluse (ايسيذورس الفرمي). Ce saint était un ascète et un savant. Il était le fils unique de riches notables d’Egypte et avait un lien de parenté avec saint Théophile (ثاؤفيلس) et saint Cyrille (كيرلس) les deux papes d’Alexandrie. Par conséquent il reçut une bonne éducation et une bonne instruction religieuse et profane puis il apprit le grec qu’il maitrisa à la perfection et supplanta un grand nombre de ses contemporains.
    Malgré toute sa science c’était un humble ascète. Lorsqu’il apprit qu’on voulait le sacrer patriarche et le porter sur le trône de saint Marc, il s’enfuit de nuit pour se réfugier sur la colline de Péluse (جبل الفرما) où il s’enrôla dans un monastère. De là, il s’installa dans une grotte où il vécut isolé pendant de nombreuses années. Il rédigea un grand nombre d’écrits dans lesquels il expliquait plusieurs livres de l’ancienne et de la nouvelle alliance. Dans certaines bibliographies, il est rapporté que le nombre de lettres qu’Isidore écrivit aux patriarches, aux évêques, et à d’autres personnes remonterait à dix-huit mille. En effet, les dons du Saint Esprit le submergeaient.
    Lorsqu’il eut atteint un âge avancé et après avoir vécu de la manière qui était agréable à Dieu, saint Isidore s’endormit dans le Seigneur.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  4. Nous commémorons aussi saint Philo, évêque de Perse. Ce saint mourut martyr sur ordre du roi de Perse car il n’a pas accepté d’adorer le feu et le soleil. Il fut torturé de diverses manières puis décapité.

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !