1 Toubah - Paroisse Copte Orthodoxe de la Vierge Marie

1 Toubah

1. Martyre de saint Etienne, l’archidiacre.
2. Martyre de saint Léonce.

  1. Nous commémorons en ce jour le martyre de saint Etienne (استفانوس), l’archidiacre et le premier parmi les martyrs. Saint Luc témoigna à son propos dans le livre des actes des apôtres en disant : Étienne, qui était plein de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Les Juifs l’envièrent, s’emparèrent de lui et l’emmenèrent dans leur synagogue. Ils présentèrent de faux témoins, qui disaient : « Cet individu ne cesse pas de parler contre le Lieu saint et contre la Loi. Nous l'avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, détruira le Lieu saint et changera les lois que Moïse nous a transmises. » Tous ceux qui siégeaient au grand conseil avaient les yeux fixés sur Étienne, et son visage leur apparut comme celui d'un ange. Le grand prêtre demanda : « Cela est-il bien vrai ? » Etienne lui répondit de manière convaincante, relatant l’histoire biblique en partant d’Abraham, de son départ de Harân (حاران) et la naissance et la circoncision d’Isaac. Il leur parla aussi de Jacob et de ses fils, de la vente de Joseph par ses frères et de sa réapparition pour eux, jusqu’à Moïse. Puis il conclut son discours en disant : « Hommes à la tête dure, cœurs et oreilles incirconcis: depuis toujours vous résistez à l'Esprit Saint ; vous êtes bien comme vos pères ! Y a-t-il un prophète que vos pères n'aient pas persécuté ? Ils ont même fait mourir ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, celui-là que vous venez de livrer et de mettre à mort. Vous qui aviez reçu la loi communiquée par les anges, vous ne l'avez pas observée. » En écoutant cela, ils s'exaspéraient contre lui, et grinçaient des dents. Mais Étienne, rempli de l'Esprit Saint, regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu. » Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui, l'entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu'on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s'endormit dans la mort. Des fidèles prirent son corps célébrèrent de grandes funérailles et l’enterrèrent.

    Que ses prières soient avec nous. Amen !

  2. Nous commémorons aussi aujourd’hui le martyre de saint Léonce (لاونديانوس). Ceci eut lieu en Syrie à l’époque de l’empereur païen Maxime (مكسيميانوس). Quand celui-ci entendit parler de ce saint et de sa piété, il le fit venir et lui promit une grande fortune s’il abandonnait le Christ et adorait les idoles. Mais Léonce méprisa tous ces dons et dédaigna les souffrances et les menaces. Il supporta les tortures avec patience mais le Christ lui donnait la force nécessaire et le relevait saint et sauf. Lorsque l’empereur perdit patience, il ordonna qu’on le décapite et il obtint ainsi la couronne du martyre. Le Seigneur fit apparaître de son corps de grands prodiges et sa réputation grandit en Syrie. Ils construisirent en son honneur des églises et des monastères

    Que ses prières soient avec nous et gloire soit à notre Seigneur éternellement. Amen !